Le trésor de l'Ile Degaby Marseille

Muselet de Champagne or “Rare – Piper Heidsieck – Pascal Morabito – Paris MCMXCVI”

Les secrets et le trésor de l’Ile Degaby

Plongée à Marseille

Depuis la première fois que je l’ai vu en passant sur la corniche de Marseille, l’Ile Degaby me fait rêver. Comme moi, tous les touristes qui empruntent la route de la corniche entre Endoume et le Roucas Blanc sont intrigués par cette bâtisse posée sur un rocher dressé entre les iles du Frioul et le continent. Je suis sûr que tous les marseillais aimeraient y passer une journée et une soirée en tant qu’invité tellement elle ressemble à l’ile mystérieuse. Tout d’abord elle fut un fortin de Louis XIV pour protéger Marseille de ses assaillants avant de devenir une histoire d’amour entre un industriel et une artiste qui lui a donné son nom. Cette ile est devenue une histoire d’amour …. Étienne Laval amoureux de sa femme Liane Degaby en 1914 lui offrit une Ile ! L’îlot du fortin de Tourville construit au XVIIe siècle s’appellerait désormais l’ile Degaby. La légende dit que cet ilot était au temps des brigades du tigre, un lieu mondain, le plus fastueux de la ville. Le riche industriel fasciné par sa beauté, la couvrit de bijoux et d’honneurs. Le couple vivait le parfait amour sur ce havre de paix. Mais un jour la visite de pirates brisa leur rêve et leurs secrets. Suite à ce pillage la magie du lieu était souillée. La légende dit aussi qu’ils n’y remirent plus jamais les pieds.

Depuis 20 ans j’explore les fonds sous-marins de Marseille… de la Cote Bleue et des Calanques sans bateau. Je plonge autrement. Je plonge en partant du bord de mer. Un jour, avec la palanquée nous décidions d’aller voir ce qui se passait sous cette ile. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant une grotte naturelle qui conduisait à une ouverture au centre de l’ile.
Dans ce passage, sur le sol, reposait une plaque de champagne recouverte de calcaire de polychètes. De retour à la maison je me suis rendu compte qu’elle n’était pas tout à fait comme les autres. En fouillant sur internet, je me suis aperçu qu’elle avait été un bijou ! Celui du joaillier et sculpteur Pascal Morabito qui fut un temps propriétaire de l’ile Degaby. Chaque bouteille de champagne a son bouchon. Chaque bouchon est maintenu par un muselet de fil métallique torsadé et chaque muselet enserre les quatre bords creusés d’une plaque de métal .La plaque de muselet est très prisée de certains collectionneurs que l’on nomme les placomusophiles et dont je fais partie ! La marque de champagne Piper Heidsieck avait demandé à PASCAL MORABITO de créer une plaque pour une cuvée spéciale. Il en fait un modèle déposé de bijou. Une plaque doré à l’or fin 24 carats avec deux trous ou l’on passe un fil de soie et un diamant incrusté en son centre et portant la légende : or “Rare – Piper Heidsieck – Pascal Morabito – Paris MCMXCVI”. Ornella Muti fut la femme la plus célèbre à le porter.
Retrouvez d’autres petites histoires terrestres ou sous-marines de Marseille et ses alentours dans le guide « Plonger du Bord » qui a été récompensé ce 18 Décembre 2015 par le « Prix des Sciences » de l’Académie de Marseille.

One of the most beautiful treasures I ever found was at the bottom of the Degaby island, between the continent and the Frioul. From the first time I saw it, the building on the rock in the middle of the sea intrigued me.
I did research on its history : at first it was a small fort of Louis XIV to protect Marseille of his aggressors and in 1914, Steven Laval, a rich industrialist in love with his wife Liana Degaby, offers her the island, which took her name.
The legend says that the island became the most luxurious and the most secret place of the city because the rich industrialist wanted the island to be at the image of his wife.
The couple lived a perfect love on this haven of peace, but one day pirates broke their dreams and their secrets. After this plunder the magic of the place was soiled and theynever went back.

For 20 years I explored the sea near Marseille, the Blue Coast and the Calanques. One day, we decided to go explore this island, and we discovered a natural cave which leads to an opening in the center of the island.
In this passage, I found a plate of champagne covered with limestone. Back home, I searched on the internet, and I discovered that it was the work of the jeweler and sculptor Pascal Morabito, who was an owner of the island a long time ago.
Every bottle of champagne has its cork maintained by a muselet of twisted wire and every muselet encloses the four edges of a plate of fine gold of 24 carats with a silk thread and a diamond overlaid in its center, with the legend : ” Rare – Piper Heidsieck – Pascal Morabito – Paris MCMXCVI “.

This treasure slept near our coast and they are still many like those at the bottom of the sea. Marseille has enough treasures to welcome the scenario of the next Indiana Jones !”

Leave a reply

required