Reconversion en tant que Scaphandrier

Comme notre compagnon de palanquée Cris, ou comme je l’ai moi-même fait, il y a plusieurs années à l’INPP, sur le port de la pointe rouge à Marseille,
rapprochez-vous de vos aspirations profondes pour la plongée sous-marine.
Changez de vie ! Osez la reconversion en tant que Scaphandrier.

Reconversion en tant que Scaphandrier !

OSEZ !

 

Ainsi, lors de la formation, le plongeur apprend à respecter des procédures rigoureuses pour accéder à la profondeur du chantier, et en sortir en toute sécurité.
Après deux à trois mois de formation, les nouveaux plongeurs professionnels sont aptes à plonger du bord.
Les domaines où ils peuvent exercer sont très vastes. Dans les ports ou les écluses, pour des travaux fluviaux ou maritimes, dans l’industrie pétrolière, et dans les opérations de BTP (Bâtiments et Travaux Publics)…
Plus généralement, ils sont habilités à travailler sur tous les types de travaux immergés et pour tous types de travaux hyperbares à sec, comme la construction de tunnel.

Et parfois même cette reconversion en tant que Scaphandrier peut vous emmener dans des domaines plus surprenants, comme par exemple celui du cinéma !
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une !

Eric Vastine (texte écrit en novembre 2019 pour le site Plonger du Bord)

plongez du bord la nuit

plongez du bord la nuit !

Vivez intensément un moment fantastique d’aventure, au cœur du monde sauvage qui se repose pour certains et qui s’active pour d’autres espèces…
Un vrai feu d’artifice ! Sous les assauts des faisceaux lumineux dans l’obscurité, les lumières se révèlent et offrent une vision irréelle et fantastique. Mais que voit-on la nuit ? La FFESSM répond à cette question.

Choisissez un spot que vous connaissez pour facilitez votre orientation. De toute façon, plonger de nuit donne toujours l’impression de découvrir un nouveau lieu.
Vérifiez les conditions météo pour que la mise à l’eau et la sortie soient faciles.
Munissez-vous d’un phare.Arrivez en fin d’après-midi afin de repérer les lieux de mise à l’eau et le parcours dessiné sur le guide.
Prenez le temps de pique-niquez en admirant le coucher du soleil. Révisez les signes de nuit avec votre binôme car on ne peut voir que dans le faisceau du phare.

Plonger dans la nuit noire est impressionnant. Ainsi le stress est plus élevé qu’en journée. Allez-y doucement puisque le but est avant tout de s’éclater et de faire durer la plongée. L’intérêt de plonger la nuit est d’avoir des surprises et de redécouvrir de la vie marine. Approchez les espèces diurnes dans leur sommeil, et croisez des espèces inaccessibles de jour ! Osez ! Vous allez vous régaler ! Soyez respectueux du monde marin.

Vous ne savez pas où plonger du bord ? Nous vous proposons 3 guides pratiques en région PACA pour vous donner des idées avec des coordonnées GPS, des briefings et des plans peints à l’aquarelle.
Alors plongez du bord la nuit et vivez cette expérience hors du commun ! Une vision tout à fait extraordinaire du monde sous-marin !

 

Plonger du bord en Sidemount

Mais qu’est-ce que c’est que Plonger du bord en Sidemount ?

Dénommée « plongée à l’anglaise » en raison de sa connotation britannique, ce qui est normal puisque cette pratique trouve son origine dans ce pays, le sidemount est un équipement spécifique, inventé pour les plongeurs souterrains. Le but est simple : Passer dans des lieux étroits sans rester coincé. Il s’agit d’un harnais pour porter latéralement ses bouteilles sur lequel est fixé une wing, une bouée spéciale fixée dans le dos. Cette façon de sangler ses bouteilles est beaucoup plus pratique que de les avoir sur le dos. Le plongeur a la même liberté de mouvement qu’avec le portage traditionnel, mais il a un accès plus facile aux robinets de ses bouteilles. La position en plongée est beaucoup plus horizontale et l’on se fait moins mal au dos. Sur le harnais, il est possible d’adapter une seule bouteille ou plusieurs, et même un recycleur. Au-delà d’un simple équipement, c’est une autre philosophie de plonger. Cette pratique se démocratise et c’est pourquoi on en croise de plus en plus lors de nos plongées du bord.
D’ailleurs, tous les organismes de plongée proposent une qualification, dès l’obtention du niveau 1.

Alors, n’hésitez plus et plonger du bord en Sidemount !Plonger du bord en SidemountPour avoir un peu d’historique sur ce type de plongée, c’est par ici

 

 

âge minimum pour passer le niveau 2

Quel est l’âge minimum pour passer le niveau 2 ?

age pour passer le niveau 2Le brevet niveau 2 permet de plonger en autonomie relative jusqu’à 20 mètres de profondeur, sans guide ou moniteur mais avec un ou deux plongeurs possédant au minimum le niveau 2, lors d’une plongée organisée et sous la responsabilité d’un Directeur de plongée d’un Club en France et à l’étranger.
Cette certification permet également de rejoindre un fond de 40 mètres de profondeur si vous êtes accompagné d’un guide ou d’un moniteur de niveau 4.

L’âge minimum pour passer le niveau 2 est de 16 ans minimum.
Mais attention, pour plonger en autonomie, le jeune plongeur devrait attendre d’avoir atteint sa majorité, soit ses 18 ans.

Expérimentez de nouvelles sensations dues à la profondeur !
Explorez de nouveaux sites et découvrez de nouvelles épaves et des espèces qui vivent sous la surface de la mer.
Un jeune à qui j’ai fait passer son niveau 1, puis son niveau 2 m’a dit. « Sous la mer, c’est le seul endroit sur terre où l’on peut avoir les pouvoirs de voler, et se déplacer au dessus d’un canyon comme un super-héros ». Alors, comme lui, testez de nouvelles aventures grâce à la plongée sous-marine et tout un monde inédit s’ouvrira à vous.