Articles for janvier 2016

plonger du bord contre les boues rouges

plonger du bord contre les boues rouges

Appel des collectifs littoral au rassemblement

30 janvier 14h à Marseille devant la préfecture

Habitants du littoral Répondez à l’appel des collectifs littoral ! rassemblement 30 janvier 14h à Marseille devant la préfecture. Stop aux rejets toxiques en mer. Stop au scandale des boues rouges !
Le 22 décembre 2015 et à la demande du gouvernement, le CSPRT, (Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques) s’est réuni à la Grande Arche de la Défense pour donner un ultime avis consultatif sur les risques inhérents aux rejets d’effluents liquides en mer demandés pour trente ans supplémentaires par l’usine d’alumine Alteo de Gardanne, propriété de HIG Capital France ( FCPR – Fonds Communs de Placements à Risques dont le siège est à Miami). La répartition de l’assemblée ne respectait pas la parité industrie et défenseur de l’environnement que l’on attend d’un tel groupe consultatif et de surcroît, le rapport d’impact fraîchement établi par l’Ifremer et l’Anses et sur lequel les membres du CSPRT devaient se baser,leur a été remis le matin même en début de séance. Ce rapport de 44 pages faisait état de la campagne de pêche de 1974 organismes marins (poissons, mollusques, oursins et moules) pêchés de Juin à Octobre 2015, il a été complété par le travail d’analyses chimiques et validation de données de Juillet à Novembre 2015. Il y était clairement signalé que l’état de contamination chimique des produits de la mer en Méditerranée en lien avec les activités de transformation de minerai de bauxite de l’usine d’Alteo était avérée et préoccupante. La liste des substances à analyser était la suivante :

Le Marseillais de la semaine

Éric Vastine livre ses trésors de plongée du bord

Le Marseillais de la semaine Éric Vastine livre ses trésors de plongée du bord dans son livre plonger du bord en Provence. Made in Marseille s’associe chaque mercredi à Humans Of Marseille pour vous proposer le portrait du « Marseillais de la semaine » à travers une anecdote insolite ou renversante. Cette semaine, rencontre avec Eric Vastine, auteur de l’ouvrage “ Plonger du bord dans les Bouches-du-Rhône » à Marseille et tout autour.

“Un des plus beaux trésors que j’ai trouvé en plongée du bord, était au fond de l’Île Degaby, entre le continent et le Frioul. Dès la première fois que je l’ai vu en passant sur la corniche de Marseille, la bâtisse posée sur le rocher m’a intriguée. Je me suis vite renseigné sur son histoire.
Tout d’abord elle fut un fortin de Louis XIV pour protéger Marseille de ses assaillants, et en 1914, Étienne Laval, un riche industriel fou amoureux de sa femme Liane Degaby, lui offre l’Île, qui prit son nom.

La légende dit que l’ilot est devenu un lieu mondain, le plus fastueux et aussi le plus secret de la ville car le riche industriel voulait que l’île soit à l’image de sa femme.
Le couple vivait le parfait amour sur ce havre de paix, mais un jour la visite de pirates brisa leur rêve et leurs secrets. Suite à ce pillage la magie du lieu était souillée et ils n’y retournèrent plus.

Depuis 20 ans j’explore les fonds sous-marins de Marseille, de la Côte Bleue et des Calanques. Un jour, avec la palanquée, nous décidions d’aller voir ce qui se passait sous cette ile, et on a découvert une grotte naturelle qui conduit à une ouverture au centre de l’ile.
Dans ce passage, j’ai trouvé une plaque de champagne recouverte de calcaire de polychètes. De retour chez moi, en fouillant sur internet, j’ai découvert qu’elle avait été l’œuvre du joaillier et sculpteur Pascal Morabito qui fut un temps propriétaire de l’ile Degaby.
Chaque bouteille de champagne a son bouchon maintenu par un muselet de fil métallique torsadé et chaque muselet enserre les quatre bords creusés d’une plaque d’or fin 24 carats un fil de soie et un diamant incrusté en son centre, portant la légende : “Rare – Piper Heidsieck – Pascal Morabito – Paris MCMXCVI”.

Ce trésor dormait près de nos côtes et ils sont encore nombreux au fond de la mer. Marseille a assez de Trésors pour accueillir le scénario du prochain Indiana Jones !”

“One of the most beautiful treasures I ever found was at the bottom of the Degaby island, between the continent and the Frioul. From the first time I saw it, the building on the rock in the middle of the sea intrigued me.
I did research on its history : at first it was a small fort of Louis XIV to protect Marseille of his aggressors and in 1914, Steven Laval, a rich industrialist in love with his wife Liana Degaby, offers her the island, which took her name.
The legend says that the island became the most luxurious and the most secret place of the city because the rich industrialist wanted the island to be at the image of his wife.
The couple lived a perfect love on this haven of peace, but one day pirates broke their dreams and their secrets. After this plunder the magic of the place was soiled and theynever went back.

For 20 years I explored the sea near Marseille, the Blue Coast and the Calanques. One day, we decided to go explore this island, and we discovered a natural cave which leads to an opening in the center of the island.
In this passage, I found a plate of champagne covered with limestone. Back home, I searched on the internet, and I discovered that it was the work of the jeweler and sculptor Pascal Morabito, who was an owner of the island a long time ago.
Every bottle of champagne has its cork maintained by a muselet of twisted wire and every muselet encloses the four edges of a plate of fine gold of 24 carats with a silk thread and a diamond overlaid in its center, with the legend : ” Rare – Piper Heidsieck – Pascal Morabito – Paris MCMXCVI “.

This treasure slept near our coast and they are still many like those at the bottom of the sea. Marseille has enough treasures to welcome the scenario of the next Indiana Jones !”

Le trésor de l'Ile Degaby Marseille

Muselet de Champagne or « Rare – Piper Heidsieck – Pascal Morabito – Paris MCMXCVI »

Les secrets et le trésor de l’Ile Degaby

Plongée à Marseille

Depuis la première fois que je l’ai vu en passant sur la corniche de Marseille, l’Ile Degaby me fait rêver. Comme moi, tous les touristes qui empruntent la route de la corniche entre Endoume et le Roucas Blanc sont intrigués par cette bâtisse posée sur un rocher dressé entre les iles du Frioul et le continent. Je suis sûr que tous les marseillais aimeraient y passer une journée et une soirée en tant qu’invité tellement elle ressemble à l’ile mystérieuse. Tout d’abord elle fut un fortin de Louis XIV pour protéger Marseille de ses assaillants avant de devenir une histoire d’amour entre un industriel et une artiste qui lui a donné son nom. Cette ile est devenue une histoire d’amour …. Étienne Laval amoureux de sa femme Liane Degaby en 1914 lui offrit une Ile ! L’îlot du fortin de Tourville construit au XVIIe siècle s’appellerait désormais l’ile Degaby. La légende dit que cet ilot était au temps des brigades du tigre, un lieu mondain, le plus fastueux de la ville. Le riche industriel fasciné par sa beauté, la couvrit de bijoux et d’honneurs. Le couple vivait le parfait amour sur ce havre de paix. Mais un jour la visite de pirates brisa leur rêve et leurs secrets. Suite à ce pillage la magie du lieu était souillée. La légende dit aussi qu’ils n’y remirent plus jamais les pieds.

Depuis 20 ans j’explore les fonds sous-marins de Marseille…

combinaison en néoprène refendu plonger du bord

combinaison en néoprène refendu plonger du bord

La plongée sous-marine en hiver

Nos conseils

Oui ! Plonger en hiver est agréable car on a la mer pour nous tout seul ! Donc Plonger du bord, c’est possible même en hiver. Aujourd’hui à Marseille, la température de l’eau est de 15° et la température de l’air de 14°. Premier conseil, La veille, prévoir un dîner avec des sucres lents comme le riz ou des pâtes, et bien dormir. Avant la plongée, il faut se mettre à l’abri et être rapide quand on s’équipe et se déséquipe. Deuxième conseil, il faut prévoir un matériel adapté avec des gants, des chaussons avec semelle , une souris ou une sur-veste. Pour plonger du bord nous vous préconisons une combinaison en « Refendue ». C’est une combinaison de chasse sous-marine, en stretch pour rester souple, avec un revêtement intérieur lisse et collant que l’on appelle « néoprène refendu ». Choisissez une combinaison sur mesure pour qu’elle soit ajustée au plus près du corps pour limiter la circulation d’eau dans la combinaison.