Articles for juillet 2014

L’épave de bateau à Cassis

Juin 1944 : Le Président Del Piaz

Plonger du bord sur une épave de bateau à Cassis ? Oui c’est possible ! En Juin 1944 les Allemands ont sabordé 2 navires devant l’entrée du port de Cassis.Le Sampiero Corso a été renfloué. Et le président Dal Piaz a été dépecé par les scaphandriers Marseillais. Aujourd’hui la palanquée LittleNemo se met à l’eau de la plage du Bestouan et plonge sur les restes de cette épave sur une musique Jazz.
Carnet de plongées à Cassis 74 minutes à 14 mètres .
Vous retrouverez le blog ‘Plonger du Bord’ sur FB.

Pourquoi y a-t-il autant de méduses dans la mer ?

On peut en effet se demander : Pourquoi y a-t-il des méduses dans la mer ?

Pourquoi y a t'il autant de méduses dans la mer ?

Les méduses forment une grande famille d’organismes gélatineux presque exclusivement constitués d’eau qu’il va falloir apprendre à mieux connaître.
En effet, les méduses semblent doucement envahir nos mers et océans. L’explication de ce phénomène planétaire et malheureusement assez simple.
 
Nous avons détruit la chaîne alimentaire marine (on parle de réseau trophique). Nous pêchons les gros poissons. Les gros poissons mangent les plus petits poissons (qui pour certains sont des jeunes gros poissons) et les méduses. Il n’y a donc plus de petits poissons et plus de méduses… Les méduses mangent les petits poissons… Comme il y a plus de méduses il fini donc par y avoir moins de petits poissons (dont certains auraient du devenir de gros poissons !). Il n’y a plus de petits poissons et de gros poissons. Il reste les méduses.
 

Ce phénomène, que l’on constate en juillet à Marseille, La Ciotat et sur la cote bleue, va sans doute s’amplifier dans les années à venir. Ce phénomène est peut être réversible. Prenons pour cela l’exemple de la mer noire. Dans les années 80 la surpêche atteint son paroxysme dans cette mer. Une espèce originaire des côtes américaine profite de l’absence de prédateurs pour proliférer, c’est Mnemiopsis leidyi (en réalité cette organisme gélatineux n’est pas une méduse mais un cténaire dont les espèces font aussi partie des futurs envahisseurs). Cette espèce devient tellement envahissante que la quantité de petits poissons diminue fortement (etc). Les pêcheurs eurent donc beaucoup moins de poissons à pêcher et commencèrent à changer d’activité professionnelle. Les quelques gros poissons restant enfin libérés de la pression de pêche, suffirent pour inverser l’invasion de Mnemiopsis leidyi et la situation en mer noire s’améliora. 

Personne ne sait si le même mécanisme de retour à l’état initial pourra avoir lieu à l’échelle de la planète

Carnet de plongée « Les Ecueils »

A Méjean, Le sentier du littoral contourne la colline à gauche par l’intérieur des terres. Il y a un chemin de randonnée pour la famille qui ne souhaite pas plonger. Et c’est là que l’on peut apercevoir les écueils. Sous l’eau, il y a un plateau minéral entre 5 et 24 mètres de profondeur, avec des couloirs rocheux et des étendues de gorgones blanches. La faible profondeur permet à la lumière du soleil de rendre les vraies couleurs de la faune et de la flore. Suivant les saisons et les courants, la faune y est très abondante et diversifiée. Après une plongée bouteille, on peut s’équiper en P.M.T Palmes, Masque, Tuba pour y faire une randonnée aquatique en surface.

 
 

La Chanson des plongeurs sous-marins : « Je suis soum »

Je rêvais d’une chanson sur la plongée sous-marine. J’ai écrit un texte que mon complice Stéphane Cochini a bonifié. Il a aussi composé une musique sur laquelle il chante. Un autre complice Fred Albertini a fait les arrangements électrosoums. Aujourd’hui, j’ai envie de la partager avec vous. Plonger du Bord à Marseille ou Plonger à Bord, partout dans le monde, écoutez !

Voici les paroles, si vous voulez chanter sous la mer ! Cogito ergo Soum !