Corail fluo aquarium de Monaco

Corail fluo aquarium de Monaco

Sauver les coraux

Le moment ou jamais !

Sauver les coraux ! C’est le moment ou jamais !
2017, c’est le moment ou jamais pour que la France prenne un engagement fort pour sauver les coraux : Depuis juin dernier, la France assure, pour deux ans, la co-présidence de l’ICRI, l’Initiative internationale pour les récifs coralliens – il s’agit de l’organisme mondial de référence pour les coraux, qui réunit les représentants de 37 nations, ainsi que de l’ONU, de l’UNESCO, de la Commission Européenne et d’ONG internationales (dont notre association). L’Agence française pour la biodiversité vient enfin de voir le jour après des années de tractations. Et il est prévu qu’elle accorde une place majeure à l’outre-mer, où est situé le patrimoine corallien français – l’un des plus importants au monde ! Et c’est bien dans la capitale française, sous l’impulsion des élus français, que l’ensemble des pays du monde se sont mis d’accord pour la première fois pour diminuer l’impact du réchauffement climatique – principal responsable du blanchissement des coraux – à l’occasion de la COP21 et des Accords de Paris ! Alors, nous devons absolument profiter de l’opportunité de l’élection présidentielle pour mettre la question de la protection des récifs coralliens, si fondamentale pour l’ensemble de la biodiversité marine, sur le devant de la scène et, ensemble, obliger nos futurs dirigeants à prendre des engagements fermes en ce sens, devant les citoyens français !

Nous devons utiliser ce moment de débats politiques, où des sujets peuvent émerger sur la place publique par la simple mobilisation de citoyens, pour : faire connaître la menace gigantesque qui pèse sur les récifs, et sur l’ensemble de la biodiversité marine, à un maximum de Français ; donner à la question cruciale de la préservation des coraux le poids qu’elle mérite dans la campagne ;
faire exister ce sujet majeur dans les meetings, les débats politiques… et obliger les candidats à se saisir de la question ; et exiger des futurs dirigeants du pays qu’ils prennent des engagements pour préserver les récifs coralliens tant qu’il est encore temps. Sinon, voilà ce qui nous attend : Si rien n’est fait dans les 5 ans qui viennent, en 2030, 90 % des coraux auront disparus des océans. Et en 2050, il n’y aura plus de coraux sur la planète ! Nos enfants, et nos petits enfants ne connaîtront jamais la joie de plonger et de voir une myriade de coraux et de poissons colorés vivre en harmonie sous leurs yeux. Et avec la disparition des coraux, ce sont des milliers d’espèces – on estime qu’environ un million d’espèces animales et végétales sont associées aux récifs qui sont condamnées. C’est tout l’écosystème marin qui va être entièrement déstabilisé, et ce de manière irréversible. Je ne vous parle même pas des 850 millions de personnes dans le monde qui sont directement dépendantes des récifs pour vivre : pêche, tourisme… Pour ces populations, souvent défavorisées, c’est leur seul moyen de subsistance. Les barrières que constituent les récifs jouent aussi un rôle de protection naturelle très efficace contre toutes les catastrophiques climatiques (tsunamis, ouragans) qui se multiplient à l’heure actuelle et laissent des milliers de personnes sans rien. Mais aujourd’hui, nous pouvons encore éviter tout ça. Grâce à votre mobilisation, nous avons fait de 2016 une année majeure pour la protection des coraux en France, en réussissant à faire voter pour la première fois une interdiction partielle du dragage des récifs à l’Assemblée Nationale. C’est bien la preuve qu’en s’y mettant tous ensemble, on arrive à obtenir de grandes victoires ! Alors, aujourd’hui, nous devons nous mobiliser comme un seul homme et exiger des candidats à la présidentielle de vrais engagements, fermes, sur la protection des récifs en France et dans le monde. Pour découvrir les engagements et signer l’Appel pour la préservation des coraux, cliquez sur ce lien

Leave a reply

required