Plonger du bord à Hyères

plongée du bord spot 36/55

Plonger du bord à Hyères

plongée du bord sur l’Aile du Stuka avion allemand de la seconde guerre mondiale

Le spot numéro 36 sur 55 du guide Plonger du bord dans le Var vous propose une plongée dans l’histoire de la seconde guerre mondiale. Alignez les amers décrit dans le livre pour découvrir les reste du moteur et de l’aile d’un célèbre avion allemand qui permis à Hitler de développer sa stratégie de guerre pour conquérir l’Europe. Plongez du bord sur le Stuka. STUKA est le diminutif du mot allemand ‘Sturtzkampfflugzeug’ qui signifie bombardier en piqué. Cet avion est un Junkers Ju-87 utilisé pour appuyer la tactique militaire allemande baptisée « Blitzkrieg». Cette guerre éclair consistait à créer une brèche dans les défenses des pays visés, par une attaque rapide. D’une précision redoutable, le Stuka bombardait massivement la ligne de front ennemie permettant ainsi aux divisions blindées de la Wehrmacht de pénétrer rapidement et de manœuvrer librement à l’intérieur des territoires adverses. Cette puissance de feu aérienne empêchait l’ennemi de redéployer ses forces et d’envoyer des renforts pour se réapprovisionner ou colmater les brèches ouvertes par les nazis. Encerclé, les troupes ennemies étaient contraintes à se rendre.
Développé au milieu des années 30 par les ingénieurs de la marque Junkers pour la Luftwaffe, le premier prototype vola en 1935. Après quelques modifications sur le train d’atterrissage et les aérofreins, il devint opérationnel en 1937. Utilisé lors de la guerre civile espagnole et notamment lors du bombardement de Guernica, sa faible vitesse lui permettait de voler à faible altitude et offrait l’avantage à son pilote de mieux repérer sa cible et d’ajuster précisément son tir.
La légende du Stuka vient du son strident de sa «Trompette de Jéricho» provoqué par le passage de l’air lors de son piqué. Cette sirène mécanique fixée sur son train d’atterrissage terrorisait les populations civiles et militaires. Son mythe vient aussi du fait qu’il disposait d’une puissance de feu phénoménale avec ses deux canons de mitrailleuses montés sous ses ailes et son chargement de 1800kg de bombes ou de torpilles. Lors de la seconde guerre mondiale, et lors des campagnes de Pologne et de Belgique et lors des offensives contre les Pays-Bas, et la France, le Stuka était considéré comme le « maître » du ciel.