Le déconfinement et la plongée sous-marine

Le déconfinement et la plongée sous-marine

Le déconfinement et la plongée sous-marine

Le message du président de la FFESSM

Jean-Louis Blanchard, Président de la FFESSM présent au téléphone, lors de la téléconférence donnée par la ministre des sports le jeudi 7 mai 2020, a fait parvenir aux clubs affiliés ce message à propos du déconfinement de l’activité de la plongée sous-marine.

“En complément de l’intervention du premier Ministre ce jeudi 7 mai dans l’après midi, j’ai deux informations qui nous donnent de la visibilité dans la procédure de déconfinement à compter du lundi 11 mai 2020. Tout d’abord le Ministère va publier en fin de semaine ou du moins en début de semaine prochaine (semaine du 11 au 17 mai 2020) des fiches décrivant la doctrine de déconfinement pour chaque activité sportive. Grace à notre travail soutenu et à nos relations avec le MS, je peux vous annoncer que pour les activités subaquatiques, cette fiche ministérielle s’appuiera quasiment totalement sur la proposition fédérale que j’ai transmise au MS et que nous avons publiée sur le site de la FFESSM. Voilà la reconnaissance, s’il en était besoin, du rôle premier de notre fédération délégataire de l’État. Quelques éléments, dont nous n’avons pas la maîtrise, seront cependant intégrés dans cette fiche (maximun de 10 personnes sur bateau, règles de distanciation, etc….).

Rappelez vous toutefois que cette fiche ministérielle est probablement à durée limitée, car c’est bien l’évolution de la pandémie qui dictera les évolutions que devra subir cette fiche d’ici 1 mois. Autre satisfaction sur un sujet clé au sujet duquel j’ai pu échanger depuis quelques jours avec la préfecture maritime de Méditerranée : le préfet maritime vient de signer un arrêté ouvrant l’accès à la Méditerranée dès le 11 mai 2020. Dans des conditions limitées certes, notamment en termes de distance (maximum = 54 nautiques), et en tenant compte du cadre général (100 km max du domicile, 10 personnes max en regroupement, etc…), certains clubs, certaines SCA, les associations qui rentreront dans le cadre permis (distance, déplacements inter régions,…), pourront accéder à nouveau à la mer. Dès le 11 mai 2020. Les 2 autres préfectures maritimes (Atlantique, Manche et mer du Nord) devraient emboîter le pas en cohérence globale. Notez bien que cela ne préjuge pas du cas de l’outre-mer (où nous avons cependant de bonnes nouvelles pour certains Dom et territoires) ni du cas des piscines, des fosses , des lacs, des rivières, qui relèvent d’autres dispositifs. Bien amicalement, Jean-Louis Blanchard.

Le préfet maritime de la Méditerranée a signé le 9 Mai un arrêté autorisant la reprise de la plaisance et des loisirs nautiques en Méditerranée dès le 11 mai. Le préfet maritime de la Méditerranée, Laurent Isnard a confirmé la phase de déconfinement pour la mer qui va donc pouvoir accueillir à nouveau, dès le 11 mai, des plaisanciers et autres amateurs d’activités nautiques. Les navires pourront naviguer mais n’auront pas le droit d’aller au-delà de 54 miles nautiques de leur port d’attache, soit l’équivalent des 100 km à terre, et ils ne pourront pas transporter plus de 10 passagers. Début juin si nous verrons si ils peuvent aller plus loin ou non. L’accès aux plages dépend encore du choix des maires des communes concernées. Quant aux loisirs nautiques, pour les amateurs de paddle ou de kayak, l’accès au littoral est autorisé sur le principe mais la décision appartient aux maires des communes littorales, qui devront en passer par l’autorisation du préfet. Pour l’heure, la majorité des plages du littoral méditerranéen sont interdites d’accès jusqu’au 1er juin : « Les pratiquants des loisirs nautiques devront continuer à respecter les règles d’accès au littoral qui relèvent de la responsabilité des maires et des préfets terrestres. Le préfet maritime de la Méditerranée précise que ces loisirs ne peuvent pas être pratiqués au-delà de 300. Les maires de Marseille, Jean-Claude Gaudin, et de Toulon, Hubert Falco sont pour la réouverture des plages.
Aquoi s’attendre lundi 11 mai pour le 1er jour du déconfinement ? Dès lundi, le déconfinement démarre en Provence-Alpes-Côte d’Azur, comme dans tous les départements en vert. Port du masque obligatoire dans les transports, mer à nouveau accessible pour les plaisanciers. Le principe de prudence qui prévaut depuis le début de la crise du Covid-19, veut donc que les plages, mais aussi les lacs et les centres nautiques restent fermés au public à partir du 11 mai, et continuent de l’être au moins jusqu’au début du mois de juin. Les mesures de distanciation physique devront notamment pouvoir être respectées, non seulement sur la plage elle même mais également sur l’ensemble de la zone de baignade. Mais pas dans les magasins ! Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, précisait d’ailleurs qu’il demanderait au préfet de “rouvrir les plages au mois de juin”, non sans dénoncer au passage l’attitude de l’État dans ce dossier. Une fois de plus, dans cette crise, le gouvernement renvoie la responsabilité aux maires. Et si le maire de la cité phocéenne dit avoir fait observer au préfet que sur le principe, “plus vite on ouvrira les plages, mieux cela sera”, une telle éventualité “nécessitera de mobiliser les 450 policiers municipaux pour la surveillance du parc balnéaire de la commune. Ils n’ont pas que ça à faire ! Ils doivent verbaliser les stationnements génants, verbaliser les usagers du métro qui ne portent pas de masque, flasher les automobilistes qui roulent à 34 km/h au lieu de 30 ! La priorité, pour l’heure, est de réussir à ce que les enfants de maternelle et de primaire se lavent les mains et n’aient pas de contact avec leurs camardes lors de la rentrée scolaire du 11 mai. De toute façon, leurs parents ne les metteronnt pas à l’école de peur que leurs enfants soient contaminés. Les maires de Marseille, La Ciotat et de Cassis, prennent acte de la situation et analysent les possibilités de réouverture des plages en constituant un groupe de travail. Ils mettrons trois semaines à prendre une décision ! Donc tout cette tartufferie pour que les plages ouvrent à nouveau… peut-être le 2 Juin !

Leave a reply

required