Hydrogène, vous avez dit hydrogène ?!

Théo Mavrostomos, qui a signé la préface du guide Plonger du Bord 55 plongées dans le Var, a été à le plongeur le plus profond du monde à -701 mètres. C’était en 1992, lors d’une expérience en caisson réalisée par la Comex où il respira de l’hydrox (un mélange d’hydrogène et d’oxygène). Son exploit a permis d’envisager de nouvelles expéditions avec un mélange d’hydreliox (hydrogène-hélium-oxygène). En 1996, la mission Hydra 12, réalisée en milieu naturel, a démontré un meilleur confort respiratoire. Elle a ouvert la voie à de nouvelles techniques de plongée professionnelle.