Articles

Théo Mavrostomos preface le livre Plonger du Bord dans le Var

Théo Mavrostomos préface le livre Plonger du Bord dans le Var

Théo Mavrostomos

Préface le livre PLONGER DU BORD dans le Var

Théo Mavrostomos, scaphandrier et aujourd’hui Instructeur à l’INPP (Institut National de Plongée Professionnelle). Il participe en 1992 à la mission Hydra 10, organisée par la COMEX, qui le conduit à 701 mètres et qui fait de lui le plongeur le plus profond du monde. En Juillet 2019, Théo Mavrostomos participe à la mission Gombessa et alimente en gaz l’équipe de Laurent Ballesta en Méditerranée, pendant 28 jours à 120 mètres de profondeur.

La passion de la mer m’a guidé pour faire de la plongée sous-marine mon métier. Depuis que je l’exerce en tant que scaphandrier, j’ai travaillé et plongé dans toutes les mers du monde, à toutes les profondeurs, en respirant toutes sortes de mélanges gazeux.
La plongée est une façon de rompre les ponts avec le monde terrestre. Une manière de construire mon destin. J’adore évoluer en apesanteur car j’éprouve un sentiment de liberté absolu. Respirer et voir sous l’eau me parait toujours incroyable. Un enchantement qui se renouvelle à chaque plongée.
Quel que soit l’endroit, il faut obligatoirement savoir rester humble face aux éléments extérieurs et face à soi-même. Évaluez les risques, nécessite une attention toute particulière, qui augmente l’acuité de vos sens. Vous aurez des sensations que vous n’oublierez jamais. Découvrez des choses sur vous-même que vous ne connaissiez pas. Soyez à l’écoute de votre corps dans l’instant présent et ayez un esprit toujours positif pour explorer la beauté de la nature.
Nous ne sommes que de simples visiteurs. Apprenez à regarder et vous serez étonné de recevoir ce cadeau qu’offre la nature. A chaque nouveau parcours, elle vous surprendra. Chaque belle rencontre est une récompense. Si vous respectez l’intimité des animaux, vous aurez le plaisir de vous en approcher. Ayez la volonté de la protéger. Apportez votre pierre à l’édifice, en remontant ne serait-ce qu’un déchet à chacune des vos plongées.
En immersion totale, la mer est un espace où je suis en paix. Je me sens une âme d’explorateur. Il faut passer par la médiation d’un tour du monde et de toute une vie de plongeur pour finalement s‘apercevoir que la richesse du monde sous-marin commence à quelques centimètres du bord de la terre. Comme Tintin qui cherche au bout du monde le secret de la Licorne et qui se rend compte que le trésor de Rackham le Rouge est à Moulinsart.
Plonger du bord, c’est comme un retour aux sources des pionniers. Une bouteille d’air, le matériel nécessaire et une palanquée d’amis pour vivre une aventure au bout de la rue. C’est plonger sans stress et sans pression. Juste le plaisir de réaliser une plongée à faible profondeur sans avoir 24 jours de palier pour faire surface ! Un peu d’organisation et beaucoup de précisions. C’est le principe de ce livre et c’est ce que j’aime.
C’est agréable de se laisser guider en pleine nature, de suivre les sentiers d’une nouvelle plongée.
Comme pour le premier ouvrage qui nous faisait découvrir le littoral des Bouches-du-Rhône, Éric est parti en repérage sur la côte varoise. Dans ce nouveau recueil, il partage son expérience et nous propose de découvrir 55 spots.
Après avoir plongé du bord, vous ne serez plus le même.
Vivez chaque instant de votre vie intensément !”
Théo Mavrostomos
PLONGER DU BORD dans le Var

Published: 24 août 2019

Expédition Laurent Ballesta

Théo Mavrostomos

Aujourd’hui,1er Juillet, le plongeur scientifique et photographe sous-marin Laurent Ballesta part avec trois autres plongeurs en expédition pour découvrir les récifs coralligènes et la vie sous-marine entre 60 et 120 mètres en Méditerranée. Entre Marseille et Monaco. ils resteront dans un caisson pressurisé de 5 mètres carré, pendant 28 jours sous la mer à -120 mètres de profondeur. Une expérience encore jamais réalisée. Des photos et des vidéos seront prises pour réaliser un documentaire qui sera diffusé par Arte en 2020. C’est Théo Mavrostomos, instructeur plongées profondes à l’INPP qui assurera l’alimentation en gaz de l’équipe. Je vous propose de découvrir le parcours singulier de ce plongeur qui détient le record de la plongée la plus profonde du monde.

Published: 1 juillet 2019
Plonger du bord dans le Var

Plonger du bord dans le Var

Plonger du Bord

107 spots de plongées du bord

Le premier guide Plonger du Bord dans les Bouches-du-Rhône vous présente 52 spots dans le département de Marseille et ses alentours. Le nouvel ouvrage Plonger du Bord dans le Var vous propose de découvrir 55 spots de plongée. Soit au total 107 spots de plongée en partant du bord. Facile à mettre dans son sac, son format est pratique pour le consulter sur place. En 160 pages, il donne des informations pratiques pour préparer à l’avance sa plongée, il décrit minutieusement les lieux dans les briefings, les photos illustratives vous permettent de visualiser ce que vous allez voir, et les plans peint à l’aquarelle expose précisément les lieux ou vous trouverez des statues, des grottes, des arches, des amphores, des sites gallo-romains, des récifs, des secs, des tombants. Impossible de ne pas les trouver. C’est comme si vous plongiez avec notre palanquée, guidées par Eric Vastine. Entre chaque ville présentée, nous vous racontons tout “sur la vie de ma mer”. Un façon ludique de connaitre le monde sous-marin, pour mieux l’aimer et le protéger. Les préfaces sont signées Nardo Vicente et Théo Mavrostomos. Plongez autrement ! Plongez du Bord !
Plonger du bord 107 spots de plongée du bord en ce premier jour de parution du livre le 31 juillet 2019. Rien à voir avec Map qui présente à ce jour 68 dans le monde entier, 28 dans les Bouches-du-Rhône et 17 dans le Var. Le livre plonger du bord est protégé de la copie par les copyrights déposés en juillet 2019. Pour valoir ce que de droit. A bon entendeur.

Published: 30 juin 2019

Théo Mavrostomos

Une plongée à 701 mètres

Théo Mavrostomos, le scaphandrier a plongé à 701 mètres, battant ainsi le record de plongée simulée, détenu par les Américains depuis 1981.
En 1992, lors du programme “HYDRA 10” de la COMEX, un plongeur comprimé dans un caisson hyperbare et respirant un mélange à base d’hydrogène, atteint la profondeur de 701 mètres. Il a dû effectuer un travail identique à celui réalisé dans une chambre de soudure hyperbare pendant une durée de deux heures.

Published: 6 juin 2019