Articles tagged with: Sur la vie de ma mer

Un livre récompensé

En quoi, est-ce un livre récompensé ?
Plonger du Bord 57 spots en Provence a reçu le prix José Pinatel « classe des Sciences » par l’Académie de Marseille.

Primées pour leurs accessibilités, les chroniques « Sur la Vie de ma mer » répondent aux questions que des enfants se posent à propos de leurs rencontres marines. Rémy Simide – biologiste marin a participé à la rédaction de ces chroniques.

Fidèles à l’humour d’Eric, certains titres de ces anecdotes sont évocateurs du style léger employé : « En rester médusé », « Poulpe Fiction », « En cale seiche »… Vous retrouvez ces chroniques intercalées entre chaque ville présentée. Elles vous invitent à aller plus loin dans la découverte de la vie sous-marine.

Selon les mots des auteurs : « le but de ces chroniques est de faire connaître et aimer ce qui nous a émerveillé.
Ainsi, notre souhait est d’éveiller les consciences à propos de la fragilité du monde marin ».

Plonger du Bord 57 spots en Provence parcourt le littoral de Carro à la Ciotat. Mentionnons que 24 plongées du bord concernent la région de la Côte Bleue. 16 autres spots sont accessibles depuis la ville de Marseille. Enfin, les 17 dernières plongées vous entrainent dans le massif des Calanques.

=> Retrouvez la vidéo de cette remise de prix, d’un livre récompensé

Plonger du Bord, un livre récompensé

Rémy Simide à gauche et Eric Vastine à droite

 

 

 

Sur la vie de ma mer

La sexualité des poulpes

Plutôt solitaire, le poulpe respecte généralement une distanciation sociale d’une cinquantaine de mètres. En période de reproduction Madame Poulpe parade devant Messieurs Poulpe en astiquant ses ventouses. Ces Messieurs répondent en tendant leurs bras vers elle et en exhibant leurs plus belles ventouses. Dans un corps à corps qui ressemble à une bagarre, Monsieur Poulpe introduit son troisième bras pour verser sa semence dans Madame qui pondra environ 250 000 œufs sur le plafond d’une grotte. Maman Poulpe ventilera ses cordons d’œufs, une centaine de jours sans arrêt, et mourra de fatigue et de faim juste après l’éclosion de sa progéniture. Sur la vie de ma mer, on peut observer l’accouplement du poulpe en plongée du bord.

Sur la vie de ma mer !

Contempler une mostelle en Plongée du bord

On rencontre la Mostelle dans les lieux sombres, principalement sous les roches. On la reconnait à son barbillon sous le menton et ses nageoires pelviennes en Y à l’envers. Presque immobile la journée, elle est active la nuit pour se nourrir de crustacés et de petits poissons. La plongée sous-marine autrement et sans bateau, plonger du bord et l’aventure est au bout de la rue…

Sur la vie de ma mer

Les Méduses

Venez plonger du bord dans la calanques de Figuerolles à La Ciotat… Je me demande bien quelle belle rencontre sous-marine on va faire aujourd’hui ? C’est trop beau les méduses ! Sur la vie de ma mer !