Articles tagged with: Jellyfishbot

Jellyfishbot Iadys Projet Sea-net

Jellyfishbot Iadys Projet Sea-net

 

Qu’est-ce que cette société ?

La société IADYS a été créée à Aubagne en Septembre 2016. Sa spécialité : le développement de technologies innovantes dans les domaines de la robotique et de l’intelligence artificielle. Son premier projet, appelé Sea-neT, concerne l’écologie marine. Il devient urgent de protéger les mers et les océans en limitant la propagation des pollutions à la source. Les ports et les canaux sont les lieux où le rejet de matières polluantes reste très élevé.

De nombreuses mesures réglementaires ont été adoptées pour éviter le rejet de déchets dans l’environnement aquatique. Malgré ces mesures, trop de déchets se retrouvent dans les cours d’eau, les lacs, les mers, les océans. Faute aux pluies, aux vents ou simplement rejetés par négligence. La presse, les associations et les ONG alertent régulièrement un public toujours plus sensible à la préservation de l’environnement. Les collectivités territoriales ou les sociétés gestionnaires de ports sont responsables de la mise en œuvre des moyens de collecte et de traitement de déchets dans ces zones.

Un terrible constat

Actuellement, le ramassage des déchets dans les zones aquatiques est réalisé manuellement ou à l’aide de machines de dépollution de taille importante et très onéreuses. Les déchets se retrouvent en grande majorité piégés dans des zones exiguës (entre les bateaux, contre les quais, etc.). Ils sont peu accessibles aux machines de dépollution. Le ramassage des déchets dure souvent plusieurs heures pour nettoyer quelques centaines de mètres carrés et a un coût très important. De plus, les effets des produits chimiques employés (dispersants, etc.) ne sont pas neutres pour l’écosystème marin.

Une idée novatrice

Les collectivités territoriales et les sociétés gestionnaires de ports ont des difficultés à mener une action réellement efficace pour éviter la propagation de polluants, malgré une volonté toujours plus prononcée d’agir pour préserver l’environnement. La simplicité d’utilisation et son efficacité est vitale pour collecter différentes formes de polluants (macro-déchets, hydrocarbures). Le système doit permettre de traiter des zones vastes dans lesquelles les déchets se concentrent souvent dans des espaces exigus et difficilement accessibles. Enfin, un faible coût d’utilisation permet d’employer plus régulièrement ce dispositif. Il évite ainsi que les déchets ne se dispersent ou ne se retrouvent au fond de l’eau.

L’objectif du projet « Sea-neT » est d’offrir des solutions efficaces, flexibles et peu onéreuses pour la dépollution de zones aquatiques, en particulier pour les zones abritées (littoraux, ports, fleuves, rivières, canaux, lacs, etc.). Les « Jellyfishbot » sont de petits robots capables de collecter les macro-déchets flottants et les hydrocarbures présents à la surface de l’eau. Ce système peut dépolluer des zones aquatiques plus ou moins étendues ou difficiles d’accès.

Plonger du bord souhaite « Bonne chance » à ce projet tout a fait utile et novateur !