Plonger du bord en Sidemount

Mais qu’est-ce que c’est que Plonger du bord en Sidemount ?

Dénommée « plongée à l’anglaise » en raison de sa connotation britannique, ce qui est normal puisque cette pratique trouve son origine dans ce pays, le sidemount est un équipement spécifique, inventé pour les plongeurs souterrains. Le but est simple : Passer dans des lieux étroits sans rester coincé. Il s’agit d’un harnais pour porter latéralement ses bouteilles sur lequel est fixé une wing, une bouée spéciale fixée dans le dos. Cette façon de sangler ses bouteilles est beaucoup plus pratique que de les avoir sur le dos. Le plongeur a la même liberté de mouvement qu’avec le portage traditionnel, mais il a un accès plus facile aux robinets de ses bouteilles. La position en plongée est beaucoup plus horizontale et l’on se fait moins mal au dos. Sur le harnais, il est possible d’adapter une seule bouteille ou plusieurs, et même un recycleur. Au-delà d’un simple équipement, c’est une autre philosophie de plonger. Cette pratique se démocratise et c’est pourquoi on en croise de plus en plus lors de nos plongées du bord.
D’ailleurs, tous les organismes de plongée proposent une qualification, dès l’obtention du niveau 1.

Alors, n’hésitez plus et plonger du bord en Sidemount !Plonger du bord en SidemountPour avoir un peu d’historique sur ce type de plongée, c’est par ici

 

 

Choisir un masque de plongée

Choisir un masque

Comment Choisir un masque de plongée ?

Prenez un masque qui convienne à la forme de votre visage.
Surtout, choisissez-le avec l’empreinte du nez formé car lors de votre descente, vous devrez effectuer la manoeuvre de Vasalva
qui consiste à se pincer le nez tout en soufflant doucement de l’air bouche fermée vers les trompes d’Eustache.

Vous l’aurez compris le masque Easybreath n’est pas fait pour la plongée sous-marine. Par contre, il est idéal pour la randonnée palmée.
Si vous voulez en savoir plus sur ce masque, Plonger du Bord l’a testé pour vous. Pour découvrir l’article, c’est par ici !

Ensuite, testez le masque de cette façon :
Sans le sangler, positionnez-le contre votre visage et prenez une grande inspiration. Lâchez les mains !
Si le masque tient, c’est qu’il convient à la forme de votre visage.

Une fois choisi, vous allez le portez en mer.
Avant de passer à ce stade, pour apprécier votre masque et bien voir les fonds marins, nous vous recommandons de lire l’article pour ne pas avoir de buée sous l’eau.

Et lorsque vous serez rentré chez vous, rincez votre masque soigneusement.
Pensez à bien le sécher et à le remiser à l’abri de la lumière et de la chaleur pour le conserver plus longtemps.

Choisir un masque de plongée

Eric Vastine, auteur de Plonger du Bord

#premièreplongée #Baptème #Masque #Plongerdubord# Choisir un masque de plongée

Quel est l’âge minimum pour passer le niveau 2 ?

age pour passer le niveau 2Le brevet niveau 2 permet de plonger en autonomie relative jusqu’à 20 mètres de profondeur, sans guide ou moniteur mais avec un ou deux plongeurs possédant au minimum le niveau 2, lors d’une plongée organisée et sous la responsabilité d’un Directeur de plongée d’un Club en France et à l’étranger.
Cette certification permet également de rejoindre un fond de 40 mètres de profondeur si vous êtes accompagné d’un guide ou d’un moniteur de niveau 4.

L’âge minimum pour passer le niveau 2 est de 16 ans minimum.
Mais attention, pour plonger en autonomie, le jeune plongeur devrait attendre d’avoir atteint sa majorité, soit ses 18 ans.

Expérimentez de nouvelles sensations dues à la profondeur !
Explorez de nouveaux sites et découvrez de nouvelles épaves et des espèces qui vivent sous la surface de la mer.
Un jeune à qui j’ai fait passer son niveau 1, puis son niveau 2 m’a dit. « Sous la mer, c’est le seul endroit sur terre où l’on peut avoir les pouvoirs de voler, et se déplacer au dessus d’un canyon comme un super-héros ». Alors, comme lui, testez de nouvelles aventures grâce à la plongée sous-marine et tout un monde inédit s’ouvrira à vous.

plongée de réadaptation

Plonger du BordAprès un certaine période sans plonger, même de quelques mois, une plongée de réadaptation est recommandée.
Avec l’annonce du printemps, et pour ceux qui n’ont pas plongé de tout l’hiver, il est temps pour vous de reprendre vos marques.
Cette immersion, réalisée à une moindre profondeur, permet un retour à la plongée sous-marine en douceur.plongée de réadaptationNe soyez pas une tête brulée ! Un petit rappel ne fait jamais de mal.
C’est le moment d’ajuster votre matériel à votre équipement, de retrouver les gestes techniques nécessaires à votre niveau de plongée, comme par exemple de tester le poids de ses plombs, de sangler son gilet, de vider son masque, de se familiariser à un nouveau binôme et de réviser les signes de communication avec son partenaire…
Qu’il est bon d’éprouver à nouveau ses sensations qui vous manquait, de s’amuser à nouveau avec l’apesanteur, d’évoluer au sein de votre palanquée… !
La plongée de réadaptation permet également de reprendre confiance en soi. Alors, évoluez à votre rythme !
A l’issue de celle-ci, félicitez-vous car vous venez de réaliser un geste sécuritaire. Pour vous-même, mais aussi pour ceux qui vous accompagnent.

La plongée du bord permet d’en faire la pratique. Alors, découvrez de nouveaux spots grâce à nos guides.
Pour le(s) commander, rendez-vous dans la boutique.