Mode d’emploi des fiches Plonger du Bord

Mode d'emploi des fiches Plonger du BordLe mode d’emploi des fiches Plonger du Bord fait le zoom sur un spot donné.

Chacun des 3 guides propose la même structure de commentaires et indique d’une manière synthétique pour les 168 spots recensés :
– l’adresse précise (à rentrer sur votre GSP pour vous rendre à la mise à l’eau)
– l’orientation du site (à l’abri de quel vent se trouve le spot)
– la distance à parcourir à pied du parking jusqu’à la mer,
– la distance de palmage en surface pour vous rendre jusqu’au spot
– la profondeur de la plongée.
– des recommandations sur le niveau de difficulté ou l’attrait du lieu…
l’intensité du « coup de coeur » d’Eric vis à vis du spot.

Autrement dit, une large part de chaque fiche est consacrée au briefing.
Un croquis du tracé, peint à l’aquarelle par Eric, visualise ce briefing et doit vous permettre de réaliser le plus beau parcours.

Puisque certains sports sont éloignés de la terre et pour vous éviter de palmer, Eric propose de vous y rendre d’une manière plus insolite.
En cliquant ici, découvrez la vidéo de Plonger du Bord en kayak dans la calanque de Port d’Alon.

Parfois, s’il y a lieu, une anecdote du lieu met l’accent sur quelques choses de remarquables.
Se peut-être une explication des origines de l’épave ou de la statue visitée,
mais aussi une petite histoire dans la grande, un lieu historique de l’environnement proche du spot.

Facilitez-vous l’accès aux meilleurs spots de plongée en partant du bord.
Grâce aux informations claires du mode d’emploi des fiches Plonger du Bord, préparez votre plongée depuis chez vous.
Vous êtes convaincus ? Alors, commandez-les en ligne !

Plongez du bord…et l’aventure est au bout de la rue !

Bon Voyage notre Capitaine Nemo

Eric a rejoint le monde du silence le 1er septembre 2021. Pour vivre notre dernière palanquée avec notre moniteur préféré, nous nous réunirons le 06/09/2021 au funérarium de St Pierre entre 14h15-15h15 pour le clap de fin, puis à 15h30 pour la cérémonie civile au crématorium (limitée à 50 personnes). Vous pouvez simplement être avec nous par la pensée 🌟

Il préférait l’écriture, le dessin et bien évidemment la plongée aux fleurs éphémères. Si vous souhaitez participer à l’aboutissement de sa dernière œuvre « Plonger du Bord – 56 spots de plongée dans les Alpes-Maritimes, Monaco et sur l’île de Beauté », nous avons ouvert une cagnotte pour permettre l’impression et l’édition de ce livre qui lui tenait tant à cœur : https://paypal.me/pools/c/8CAv26VpVK

Bon voyage à notre Capitaine Nemo d’amour ! ❤️

Epave accessible aux niveau 1 Plonger du bord sur l’épave du Navarre

Une épave accessible au niveau 1

Sur le spot N°9/57, en alignant les amers décrit dans le guide des Bouches-du-Rhône, Nicolas en formation Niveau 1 a testé pour vous Plonger du Bord sur l’épave du Navarre. Cette plongée vous permet de tester et de travailler votre flottabilité à faible profondeur. Par contre, même si le spot est facilement accessible, évitez-le en cas de forte houle.

Un peu d’histoire

La SGTM (Société Générale des Transports maritimes, fondée en 1865 par Paulin Talabot ) construit ce navire. Malheureusement, il s’échoue en 1882, tout juste un an après sa mise en service. Suite à une très mauvaise visibilité, ce paquebot heurte un haut fond. Il transporte des passagers entre la France et l’Amérique du Sud. Avec bonheur, tous les naufragés regagnent sains et saufs le proche rivage en nageant. Sa cargaison la plus précieuse, des cuirs et de cafés, est elle-aussi récupérée. Le mois suivant, une tempête commence à disloquer ce steamer et le reste de son fret vient s’échouer, polluant les plages environnantes. Le préfet des Bouches du Rhône, Eugène Poubelle, demande aux armateurs une réparation pour le préjudice subi. Afin d’amortir le gouffre financier, ceux-ci engagent des scaphandriers qui découpent sa carcasse longue de 120 mètres afin que sa ferraille puisse être vendue. Le naufrage fait les gros titres et l’épave devient un objet de curiosité au XIXème siècle, comme le prouve par exemple cette peinture de Jean-Baptiste Olive.

Aujourd’hui, ses vestiges servent de récifs et d’habitations aux bébés poissons, dénommés les alevins.

Sur le spot N°53/55 dans le département du Var, j’ai testé pour vous la plongée du bord sur l’épave du Landing Ship Tank 282.
Les américains utilisaient cette embarcation militaire, notamment lors du débarquement de Provence.
Elle servait à débarquer les soldats, des véhicules légers, mais également des tanks sur les plages françaises.

Une bombe d’un avion Allemand la toucha en son milieu, le 15 août 1944 à 20h50.
Les canons de batterie, situés sur le navire, n’arrivèrent pas à abattre l’avion, malgré un tir nourri.
D’énormes explosions retentirent après celle de la bombe par le carburant présent dans les véhicules et les munitions, embarqués à bord.
Le bateau brûla car les pompes à incendie ne fonctionnaient plus. Il se scinda en 2 parties distinctes.
Un quart d’heure après le début de l’incendie, l’évacuation était envisagée. Les soldats survivants nagèrent tout équipé pour rejoindre la terre.
Le navire alla s’échouer sur les rochers, à proximité de la plage.

Vous voulez connaitre plus de caractéristique sur ce type de navire, voici un lien intéressant.

Des stèles commémoratives et un navire du même type que l’épave du Landing Ship Tank 282, surnommé ironiquement par les soldats : « Large Slow Target », sont érigées sur la place qui se trouve entre le parking et la plage du Dramont.
Honorons la mémoire des troupes alliées, morts pour libérer la France !

 

Landing Ship Tank 282

plongée du bord sur le Landing Ship Tank 282