Plonger du Bord au Mexique

Cenote de Dos Ojos

Plonger du bord au Mexique au départ du Cenote de Dos Ojos. Les Mayas considèrent cette grotte sous-marine comme un puits sacré. Comme un passage dans l’au-delà. C’est une plongée du bord tout à fait particulière. Aujourd’hui c’est une expérience unique pour les plongeurs du bord. Situé à 48 km de Playa del Carmen, Dos Ojos est l’une des plus célèbre plongée en caverne dans le monde…
On ne peut y plonger qu’accompagné d’un guide certifié. Nous avons pris contact avec le club Playa del Carmen, Dive Site location: at the entrance of cenotes DOS OJOS, Highway 307, Kilometer 244.5 (1 km south of Xel-Ha), 77710 Playa del Carmen, Q.R., Mexique. Puis nous avons acheté un ticket pour entrer dans la réserve naturelle du parc de Dos Ojos. Après 7 kilomètres de route sur la terre battue et dans la jungle, nous arrivons sur le site proprement dit. Comme en plongée du bord dans les Bouches-du-Rhône, nous déchargeons le matériel de plongée du coffre et nous nous équipons d’une combinaison 3 millimètres car la température de l’eau est à 25° Celsius. Il y a des tables hautes en ciment pour poser son équipement et facilité la mise du bloc sur le dos. Le guide fait un briefing avec toutes les recommandations de sécurité et de communication avec la lampe dans l’obscurité, devant le plan des grottes.

Ce cenote offre la possibilité d’effectuer deux immersions différentes.
La Barbie Line, vous permet de naviguer entre d’immenses stalactites et colonnes grâce à son abondante luminosité naturelle sur l’ensemble de son circuit de 500 mètres. La deuxième plongée dans la Batcave Line vous donne l’impression d’être dans une grotte due à sa faible lumière. Les passages y sont plus étroits et les formations plus fines et délicates. Il y a donc 2 parcours balisés par 2 fil d’Ariane, deux couleurs différentes. Nous ferons la Barbie-Line! La profondeur maximum atteinte sera de 8 mètres pour un temps de plongée de 45 minutes. Puis nous marchons sur le parvis pour descendre les escaliers qui mène au Cenote. On pose ses chaussures devant l’entrée. Puis on se fraye un passage au milieu des baigneurs, des pratiquants du snorkeling et des plongeurs. On descend par l’escalier en bois qui mène dans l’eau. Le guide plonge en sidemount c’est à dire plongée avec deux blocs en latéral, soit une bouteille de chaque côté et avec un gilet stabilisateur plus léger. Il nous attache la lampe au poignet un fois après avoir coulé. Nous le suivons dans le dédale de cette majestueuse grotte sous-marine de Dos Ojos signifie « deux yeux ». Au Mexique, ce Cenote porte ce nom car il a deux ouvertures. Ce réseau aquatique sous-terrain est unique en son genre. Typique de la Péninsule du Yucatán, Ces formations géologiques forment des puits naturels de grande taille. Imaginez deux gouffres en plein milieu de la jungle !
Dans une eau douce transparente d’une visibilité exceptionnelle, nous avons la sensation de voler dans ce monde minéral. Nous traversons cette énorme cathédrale souterraine à travers un champs de Stalagmites et de stalactites fixées en dessous et au dessus de nous. Nous apercevons très peu de poissons, quelques petits et un énorme caché à l’ombre des anfractuosités de la roche tout près de la surface. Ici c’est l’ambiance d’une cavité profonde et sinueuse aux enfoncements irréguliers qui prime. Les jeux de lumières du soleil qui transpercent les entrées des deux yeux sont vraiement époustouflants… C’est un moment exceptionnel que l’on partage. Un big Kiff !

Chose surprenante, nous apercevons des racines de certains arbres qui ont transpercé la roche pour y trouver de l’humidité. Jouant un rôle vital pour les Mayas dans cette contrée sèche, le “cenote” était aussi un lieu de culte. Ces trous d’eau en pleine forêt se sont formé par un phénomène de dissolution et d’effondrement des terrains calcaires situés au-dessus d’un réseau souterrain de grottes et rivières qui vont jusqu’à la mer. Parfois on distingue l’eau douce en surface et de l’eau salée en profondeur. Entre les deux, il y a une zone trouble quand elles se rencontrent, dû à la différence des densités des deux eaux appelée “halocline” comme dans la grotte de la rivière souterraine de Port-Miou. Autrefois les cenotes étaient utilisés comme des réserves d’eau douce, mais aussi comme lieu de culte dans lesquels étaient jetées des offrandes. Les Mayas considéraient ces puits comme un moyen de communication avec les dieux de l’inframonde, le gouffre représentant une bouche. Venez plonger du bord dans l’eau delà…