La Monaco Blue Initiative

9ème édition à Édimbourg

Lancée en 2010 à l’initiative de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, la Monaco Blue Initiative est une plateforme de discussion qui développe la communication et l’échange entre les différents acteurs de la gestion et de la protection des océans, décideurs gouvernementaux, organisations institutionnelles, scientifiques, membres du secteur privé et de la société cibile, et cherche à créer des synergies entre le développement socio-économique et la protection des écosystèmes marins. Les 8 et 9 avril prochains, plus de 80 acteurs de la gestion et de la protection des océans – décideurs gouvernementaux, organisations institutionnelles, scientifiques, membres du secteur privé et de la société civile – se rassembleront à l’occasion de la 9ème édition de la Monaco Blue Initiative, organisée en partenariat avec l’Université d’Edimbourg. Les membres de la Monaco Blue Initiative à Édimbourg veulent jeter ensemble les bases d’un nouveau modèle de développement pour l’océan et pour notre planète bleue. Un développement qui propose de nouvelles activités, de nouveaux services, tout en laissant une place à la nature, en préservant le fonctionnement des écosystèmes marins et en reconnaissant les services inestimables qu’ils rendent déjà. La démarche des Aires Marines Protégées est centrale dans cette action. Au cours de cette 9e édition, elle s’articulera autour des grands enjeux du moment, notamment le développement de l’aquaculture et la résilience au changement climatique.

Trois sessions d’échanges et de débats au programme…

Published: 7 avril 2018
Bouée Bohra

plonger du bord Bouée Bohra 2 Marseille

Les microalgues en Méditerranée

Quels avenirs environnementaux, énergétiques, sanitaires et industriels ?

Les microalgues en Méditerranée : quels avenirs environnementaux, énergétiques, sanitaires et industriels ? Poussées par la nécessité de subvenir aux besoins alimentaires en protéines, particulièrement dans le contexte de malnutrition qui a sévi à l’issue de la Deuxième Guerre mondiale, les premières exploitations industrielles des microalgues ciblaient, essentiellement, l’alimentation humaine.La réduction des énergies fossiles suscite depuis plusieurs années un intérêt grandissant dans la recherche en biocarburant issus des microalgues. Les applications qui convergent autour de ces microorganismes aquatiques sont nombreuses. De la nutrition humaine et animale à la production d’énergie, en passant par la production de nouvelles molécules pour l’industrie pharmaceutique ou le recyclage des effluents industriels, les microalgues sont pleines de promesses. Proches des bactéries par leur capacité à croitre rapidement et des plantes par leur capacité de photosynthèse oxygénée, les microalgues offrent un atout de taille permettant de puiser des protéines de qualité dans le premier maillon de la chaîne alimentaire avec une forte efficience. Certaines microalgues sont également sources d’intoxications alimentaires lorsqu’elles prolifèrent dans l’eau ou sur le fond rendant impropre à la consommation les fruits de mer ou les poissons. D’autres sont à l’origine d’irritations oculaires ou cutanées, directement par contact avec les cellules. Quels avenirs environnementaux, énergétiques, sanitaires et industriels offrent les microalgues actuellement ? Sont-elles réellement l’avenir de notre Planète Bleue ? Sont-elles notre futur or vert ? Répondront-elles aux besoins alimentaires croissants de la population mondiale qui atteindra 9,8 milliards d’habitants en 2050 ? Rodolphe LEMEE et Olivier BERNARD se proposent de nous faire découvrir les atouts, les nuisances et les applications actuelles des microalgues, mais surtout les enjeux de leur production à grande échelle. Ils répondront à toutes vos interrogations lors de la conférence organisée par le Centre de Découverte du Monde Marin le vendredi 6 avril à 20h00 au MAMAC à Nice. Le film « Le projet Shamash : production de biocarburant à partir de microalgues » de l’INRIA illustrera le débat. Intervenants : Olivier BERNARD, Directeur de recherche à l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique à Sophia-Antipolis. Rodolphe LEMEE, Maître de conférences à Sorbonne Université, Directeur adjoint du Laboratoire d’Océanographie de Villefranche. Richard CHEMLA, Président du Centre de Découverte du Monde Marin Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Sans réservation. MAMAC, place Yves Klein, Nice.

Published: 3 avril 2018
FORMATIONS SECOURISME plongeur PSC1 RIFAP ANTEOR RECYCLAGE

FORMATIONS SECOURISME plongeur PSC1 RIFAP ANTEOR RECYCLAGE

Journée nationale de la sécurité et de la prévention des accidents de plongée

Le vendredi 30 mars à Toulon

Cette année, Journée nationale de la sécurité et de la prévention des accidents de plongée se déroulera à Toulon. Le vendredi 30 mars 2018 Au Palais Neptune de Toulon, l’accueil se fera à partir de 8h45 et le début des débats à 9h30. Dans le cadre de la politique de prévention des accidents dans les activités sportives, le Service de Coordination Médicale Maritime SCMM (Samu 83), le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de Méditerranée (CROSSMED), le Service de Médecine Hyperbare et d’Expertise de l’Hôpital Sainte Anne, et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de Var organisent depuis déjà 7 ans des formations sur la prévention des accidents de plongée et la sécurité de la pratique. Ce travail collégial de prévention et de formation engagé dans le Var, permet de constater une baisse significative du nombre d’accidents et de leur gravité grâce notamment à une meilleure prise en charge des victimes, un temps d’arrivée au caisson réduit, une meilleure compréhension et acceptation des procédures, une reconnaissance et une confiance instaurée entre chacun des acteurs de terrain. Cette initiative s’inscrit dans une démarche d’accompagnement des éducateurs sportifs et des structures de plongée et vise à informer les plongeurs des risques encourus, rendre plus efficients les dispositifs d’alerte des secours, l’accidentologie, et actualiser les connaissances des professionnels en matière de réglementation.

C‘est la raison pour laquelle, ils souhaitent…

Published: 24 mars 2018
ORACLE Caisson hyperbare pliable

ORACLE Caisson hyperbare pliable

Un caisson de décompression mobile, multi-place et pliable

Pour les plongeurs autonomes

B
ientôt un caisson mobile, multiplace, pliable et autonome sera proposé à tous les plongeurs autonomes, même ceux qui partent du bord pourront le transporter dans leurs véhicules. Une innovation TECH PLUS. Véritable innovation ou un projet qui en restera qu’un prototype ? C’est l’annonce faite par la société TECH PLUS une entreprise de Bandol, spécialisée dans la fabrication et la location de caissons hyperbares cette semaine.. Elle finalise actuellement actuellement la création d’un caisson mobile, multiplace, pliable et autonome, appelé ORACLE . L’ergonomie générale et le design de l’oracle sont prévues pour une utilisation à proximité d’un chantier de travaux sous marins en plongée professionnelle ou sur des endroits isolées d’opérations en plongée militaire. L’emploi de ce système en plongée sportive et récréative représente également une perspectives d’avenir.
L‘oracle est…

Published: 11 mars 2018