Devenir plongeur scientifique

Le travail de Dorian Guillemain

Et si vous deveniez plongeur scientifique ? C’est possible ! Passionné par la mer dès son plus jeune âge, Dorian Guillemain est devenu biologiste marin et il exerce depuis 3 ans dans ce domaine. Avant tout scientifique, il est aussi plongeur car il ne conçoit pas sa vie sans pouvoir tremper ses palmes dans toutes les mers. Niveau 4, il a passé les aptitudes de scaphandrier professionnel Classe 2B. Il travaille actuellement sur plusieurs études. Par exemple, en collaboration avec des collèges plongeurs et des équipes de chercheurs, il doit réaliser le suivi photographique de la colonisation de supports vierges. Il doit également visiter l’intégralité des récifs artificiels du prado afin de récolter des échantillons de plusieurs espèces pour des études génétiques. Actuellement, il a la chance de pouvoir participer à la seconde campagne trans-Atlantique « Sargasse » afin d’étudier les invasions des algues brunes envahissantes du même nom.
Voici une vidéo de la première campagne ayant eu lieu en juillet dernier.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+
Published: 1 octobre 2017
Plonger du bord signalement Corbs

Plonger du bord signalement Corbs

Signalement Corbs

Le corb bénéficie d’un moratoire depuis 2014

Signalement Corbs ! Le corb bénéficie d’un moratoire depuis 2014. Un de mes thèmes de recherche de la biologiste marine Sandrine Ruitton est la protection de l’environnement. Elle étudie dans les aires marines protégées (AMP), travaille sur les indicateurs biologiques, et recense les espèces patrimoniales entre autres. A ce titre elle fait régulièrement des recensements de mérous et de corbs dans les aires marines protégées mais aussi en dehors. Elle récolte toutes les données qui permettent de connaitre l’état des populations de corbs et qui sont susceptibles de permettre de juger de l’efficacité ou non du moratoire sur cette espèce. Le but est de pouvoir reconduire le moratoire sur le corb à terme échut et pour ce faire il lui faut des observations.
Si vous avez des observations cela l’intéresse. Elle voudrait connaitre : le nombre d’individus, leur taille (à 5 cm près par exemple), la profondeur d’observation, l’habitat (roche, herbier, coralligène), leur comportement (fuyant, calme) et tout autre info qui vous semble intéressante. Si l’observation est faite dans un site que vous avez l’habitude de fréquenter, c’est intéressant de nous dire si c’est une nouvelle observation Si vous observer des corbs régulièrement toujours sur un même site, c’est également intéressant de le signaler. SIGNALEMENT CORBS sandrine.ruitton@mio.osupytheas.fr

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+
Published: 26 septembre 2017
Corail fluo aquarium de Monaco

Corail fluo aquarium de Monaco

Sauver les coraux

Le moment ou jamais !

Sauver les coraux ! C’est le moment ou jamais !
2017, c’est le moment ou jamais pour que la France prenne un engagement fort pour sauver les coraux : Depuis juin dernier, la France assure, pour deux ans, la co-présidence de l’ICRI, l’Initiative internationale pour les récifs coralliens – il s’agit de l’organisme mondial de référence pour les coraux, qui réunit les représentants de 37 nations, ainsi que de l’ONU, de l’UNESCO, de la Commission Européenne et d’ONG internationales (dont notre association). L’Agence française pour la biodiversité vient enfin de voir le jour après des années de tractations. Et il est prévu qu’elle accorde une place majeure à l’outre-mer, où est situé le patrimoine corallien français – l’un des plus importants au monde ! Et c’est bien dans la capitale française, sous l’impulsion des élus français, que l’ensemble des pays du monde se sont mis d’accord pour la première fois pour diminuer l’impact du réchauffement climatique – principal responsable du blanchissement des coraux – à l’occasion de la COP21 et des Accords de Paris ! Alors, nous devons absolument profiter de l’opportunité de l’élection présidentielle pour mettre la question de la protection des récifs coralliens, si fondamentale pour l’ensemble de la biodiversité marine, sur le devant de la scène et, ensemble, obliger nos futurs dirigeants à prendre des engagements fermes en ce sens, devant les citoyens français !

Nous devons utiliser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+
Published: 2 mai 2017
Corail fluo aquarium de Monaco

Corail fluo aquarium de Monaco

Corail Fluo

Musée océanographique de Monaco

Du Corail Fluo à découvrir au musée aquarium océanographique de Monaco dans un espace dédié. Plongez de nuit dans le monde marin, et plus précisément dans l’univers des coraux fluo à Monaco. Le musée océanographique propose un nouvel espace dédié à ces animaux ! Car le corail est bien un animal ! Pourtant il ne bouge pas comme un chat ou un chien ! Il est précisément un « animal fixé » essentiel pour l’équilibre de la vie sous-marine. Pas besoin de palmes, de bouteilles ou de tuba et restez bien au sec pour voir des coraux de toute beauté dans un bassin de 5000 litres. Vivez une expérience unique d’une plongée de nuit dans ce décor et cette mise en scène tout à fait réaliste. Éclairé par les lampes de lumière bleue de 4 plongeurs équipés en matériel offert par le fabriquant marseillais BEUCHAT, suspendus au dessus du bassin, admirez toutes les couleurs irréelles et toutes leurs formes surprenantes des coraux fluo. Mettez les lunettes jaunes qui vous sont remises sur place maintenant et une nouvelle vision encore plus fluo vous fera voir le monde sous-marin comme vous ne l’avez jamais vu ! Regardez les vidéos réalisées en time-lapse pour vous rendre compte qu’il s’agit d’un animal bien vivant. Voyez comme il bouge. Il s’agit de sensibiliser les visiteurs de la menace qui pèse sur ces animaux, car on trouve dans les récifs de coraux 30% …

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+
Published: 10 mars 2017